Vous êtes ici

Ne servez pas de fast food à vos cultures: conseils pour la composition de l’engrais

Nouvelles
01.07.2019

L’apport d’engrais approprié, en termes de quantité et de composition, est crucial pour la croissance des plantes. Après avoir travaillé chez Syngenta Flowers pendant plus de 40 ans, le spécialiste technique Ben Geijtenbeek sait quel type de « repas » vos cultures préfèrent. À cet égard, il sait à coup sûr une chose : ne servez pas de fast food à vos cultures.

«Les engrais sont pour les plantes ce qu’est pour nous un repas quotidien», explique Ben Geijtenbeek. "Les différents éléments, comme par exemple le calcium, le potassium, le magnésium et le fer, sont les éléments constitutifs de la plante, et aucun engrais signifie aucune croissance." Mauvaise fertilisation, mauvaise croissance.

Engrais à un seul élément
Bien que plusieurs types d’engrais soient disponibles, Ben conseille aux producteurs d’utiliser les engrais complexes uniquement pour les cultures simples et rapides d’une durée allant jusqu’à 10 semaines. Pour les autres, il préfère conseiller les engrais simples à élément unique, tels que le nitrate de calcium ou le sulfate de magnésium. «Contrairement à leur nom, tous les engrais contiennent deux éléments, par exemple le calcium et le nitrate. Ces engrais offrent les meilleures options pour les cultures à long terme (> 10 semaines) comme les plantes en pots telles que Cyclamen, Poinsettia et Dipladenia, les bisannuelles et les vivaces, etc. Ils permettent d'affiner la composition la meilleure ou la plus facile aux besoins locaux du producteur, sur la culture spécifique, et enfin et surtout en fonction de la qualité de l’eau disponible. "

En parlant d’engrais, tout est une question de proportions et cela se voit sur les plantes. «L’erreur la plus souvent commise que je vois pendant mes visites est d’avoir trop peu d’engrais, une EC et un pH non contrôlés, et souvent une composition trop simple. Si vous utilisez trop peu d'engrais, cela se verra avec des feuilles jaunes, des plantes étiolées,  un manque de pousses latérales et finalement une mauvaise performance au jardin. ”

Fast food
Afin de tirer le meilleur parti des plantes, un conseil sur mesure serait la meilleure solution. «La composition et la proportion sont fortement liées à la culture, à la saison et aux conditions locales. Vous pouvez comparer cela au fast-food - nous pouvons tous survivre un certain temps avec la même chose, mais vous serez dans de meilleures conditions si vous ajustez vos repas en fonction de votre taille, de votre âge, de votre sexe, de votre santé, de vos goûts et de vos préférences personnelles. Un bon horticulteur ne donne pas de fast-food à ses plantes, mais essaie d’adapter les éléments, le taux, l’équilibre, la concentration et la quantité à sa culture et à ses circonstances spécifiques. ”

Facteurs contrôlables et incontrôlables
Ben : "La connaissance de l’horticulteur associée à une bonne génétique est à l’origine du succès." S'il avait un conseil général à donner, pour tirer le meilleur parti des annuelles, alors ce serait le suivant : "Il existe une longue liste de mauvais facteurs de croissance incontrôlables dans votre serre, tels que la lumière, la température et l’humidité. Assurez-vous que le plus grand facteur contrôlable - la fertilisation – ne soit pas hors de portée. C'est l'un des outils les plus importants pour contrôler la qualité. "